AFI : notre avis sur le EP "The Missing Man"

AFI : notre avis sur le EP "The Missing Man"

Un nouvel EP qui complète une discographie déjà très impressionnante !


Nouveau recueil dans le bibliographie de AFI avec cet EP 5 titres intitulé The Missing Man. Il s’agit, pour moi, de retrouvailles, puisque je n’ai pas suivi les travaux du groupe depuis Decemberunderground en 2006. J’ai donc quitté AFI pendant sa phase dite “mainstream”. Il faut comprendre : sur une note rock-alternatif presque pop - ce n’est pas péjoratif - loin de ses racines punk et dans la continuité de l’excellent Sing The Sorrow, qui marquait la transition entre deux approches artistiques distinctes mais pas incompatibles. 

Je retrouve aujourd’hui le quatuor avec une formule plus proche de Sing The Sorrow que de Decemberunderground : moins catchy et tendre-à-l’écoute que des titres comme “Love Like Winter” ou “Miss Murder” mais toujours un peu loin du punk rock très brut de ses débuts et des screams du-fond-de-gorge de Davey Havok. Une pièce, produite par le guitariste Jade Puget, qui est à la fois tout ce que le groupe nous as déjà montré par le passé et simultanément quelque chose de complètement nouveau.

Première de couverture, le track « Trash Bat » est à mon sens le meilleur chapitre de ce recueil. La voix de Davey va chercher toujours plus dans les graves, dans un esprit presque shoegazing, et se révèle bien moins aseptisée qu’il y a quelques années. Moins de filtre, plus d’énergie. En terme de registre, on ne quitte pas le rock alternatif même si quelques gang vocals viennent nous chercher, réminiscence du passé punk du combo. Le titre se veut catchy, efficacité constamment recherchée par le groupe depuis Sing The Sorrow. 

Premier titre dévoilé sur la toile il y a quelques semaines : “Get Dark” suit cette même recette rock alternatif et solidifie une structure un peu fragilisée par les plus timides “Break Angels” et “Back Into The Sun”. Le son est rock mais l’esprit tout de même très punk avec ces “Get Dark ! Get Dark ! Get Dark !” scandés avec aplomb. Le riffing conserve encore cet accent très swing, virevoltant, un déhanché musical que l’on trouve chez des groupes comme Tiger Army ou les premiers Aiden. “The Missing Man”, dernière de couverture, referme ce livre sur un morceau down-tempo, sobre, guitares légères, ton sentencieux, qui prend aux tripes. Il faut dire sur le timbre de Davey est l’un des plus atypiques de l’univers rock depuis 20 ans…

Ne jugeons pas le livre à sa couverture dit l’adage ! Si le premier chapitre de l’œuvre, “Trash Bat”, provoque un enthousiasme immédiat, la suite, loin d’être inintéressante, manque tout de même un peu de caractère. Fan du doppelgänger AFI “mainstream” bien plus que de son identité punk d’origine - j’ai l’honnêteté de le reconnaître - je ressort quand même satisfait de la lecture, ni plus ni moins...

Coup de cœur : regardez "RVRE", le clip de 404Billy et Damso !

Coup de cœur : regardez "RVRE", le clip de 404Billy et Damso !

Kim Petras, la nouvelle princesse pop et Cheat Codes : écoutez le titre "Feeling Of Falling" !

Kim Petras, la nouvelle princesse pop et Cheat Codes : écoutez le titre "Feeling Of Falling" !