Dashboard Confessional au Théâtre Corona de Montréal : notre avis sur le concert

Dashboard Confessional au Théâtre Corona de Montréal : notre avis sur le concert

Le quartette pop rock mené par Chris Carrabba avait rendez-vous avec son public montréalais pour un concert assez particulier...


Au delà de son pop rock efficace et mélodique, très apprécié et flatté par les plus grands artistes de tous registres, Dashboard Confessional est un symbole, une référence générationnelle et culturelle pour de nombreux emo kids. Ajoutez à cela le succès mérité de leur excellent dernier album en date Crooked Shadows (chroniqué sur notre site), produit de leur récente réformation, et vous aviez toutes les raisons d’aller applaudir le combo sur scène le 9 mars dernier. Oui mais voilà, tout ne s’est pas passé comme (je l’avais) prévu du côté du Théâtre Corona ce soir-là...

Une performance déroutante...

Ne tournons pas autour du pot, nous avons trouvé la performance générale du combo, et particulièrement de son chanteur Chris Carrabba plutôt moyenne, pour ne pas dire décevante. En cause : des lignes de voix approximatives, bleues parfois, de longs monologues entre les morceaux qui ont brisé le dynamisme et l’intensité du show, et quelques attitudes dommageables pour la solidité de cette prestation (ricanements et brusques changements de ton pendant l’interprétation notamment). Notons aussi quelques lenteurs sur les parties solo de Chris, de « Ghost Of A Good Thing » à « Heart Beat Here », entre autres séquences embarrassantes ou déboussolantes.

Dashboard Confessional - Le Petit Cahier

Et pourtant, tout avait bien commencé...

Oui, peu avant 22h, Chris Carrabba faisait une entrée flegmatique mais remarquée sur scène, avant l'arrivée de ses musiciens. Un set qui débutait sous les meilleures auspices avec le délicat "The Best Déceptions". La suite prenait même une intéressante tonalité un peu plus punk rock qu’à l’accoutumé avec un "Catch You" bien senti et bien riffé. Le public semble conquis et reprend chaque mot de chaque ligne de chaque chanson. Le magnétisme de Chris est intact, même après toutes ces années de hiatus.

Dashboard Confessional - Le Petit Cahier


Signalons aussi quelques bons moments comme le très attendu  "Stolen" qui ferme le set avant le rappel ou le surprenant "Belong" qui dénote un peu avec le pop rock du groupe avec ses hooks électroniques. Mais rien qui ne puisse endormir ou même atténuer le sentiment général de déception. Écrire tout ça me fait mal au cœur, croyez-le bien, j’attendais impatiemment ce moment tout comme vous. Mais fermer les yeux là-dessus aurait été un manque de respect encore plus grand. Vous connaissez les adages : "chacun voit midi à sa porte, tous les goûts sont dans la nature"... etcetera etcetera. 

Dashboard Confessional - Le Petit Cahier

Concluons...

Que s'est-il passé ‪ce vendredi soir‬ au Théâtre Corona ? Deux possibilités : soit nous sommes passés à coté de notre concert, soit Chris Carrabba et ses musiciens se sont complètement fourvoyés. Dans ce doute qui subsiste encore aujourd’hui et par respect pour les travaux du groupe, nous opterons pour la première proposition. En tout cas, bienheureux ceux qui ont passé une bonne soirée (et ils sont nombreux à en croire les réseaux sociaux), boostés par cette décharge de nostalgie, mais, en ce qui nous concerne, ce n'est vraiment pas le concert que nous nous attendions à voir... 

Un grand merci à Evenko, Greenland Productions, et au Théâtre Corona de nous avoir permis d’assister au concert.

Orelsan en concert à Montréal dans quelques mois avec Evenko !

Orelsan en concert à Montréal dans quelques mois avec Evenko !

American Horror Story 8 : Evan Peters et Kathy Bates confirmés !

American Horror Story 8 : Evan Peters et Kathy Bates confirmés !