Igloofest #2 | Petit Biscuit, Medasin, Honeydrip : une soirée mi-intense, mi-chill

Igloofest #2 | Petit Biscuit, Medasin, Honeydrip : une soirée mi-intense, mi-chill

Du 18 janvier au 3 février 2018, le festival Igloofest rassemble à Montréal plusieurs artistes de musique électronique locaux et internationaux. Nous étions présents à la seconde soirée. On vous dit tout !


En ce début d'année, Igloofest est le festival d’hiver à ne pas manquer à Montréal pour tous les amateurs de musique électronique… et d’ambiance entre amis ! Pour cette 12ème édition, se déroulant du 18 janvier au 3 février 2018, le festival propose 9 soirées, au Quai Jacques Cartier, pour vous rassembler et vous faire vibrer. 

Nous étions présents le 19 janvier, soit le soir n°2, pour applaudir Petit Biscuit. Après avoir passé l'entrée, on comprend qu'Igloofest, ce n'est pas seulement de la musique ; le festival fait aussi le plein d'activités : toboggans, marshmallows à faire griller près du feu, bar...  La soirée commence tout doucement avec Honeydrip. La DJ québécoise a su faire monter la chaleur petit à petit, pendant que le parterre se remplissait. Les amateurs de beats intenses ont ensuite pu apprécier Medasin. Pendant plus d'une heure, le DJ venant des Etats-Unis, a tenté de faire bouger et faire plaisir à la foule avec de la trap et des covers de Lil Pump, Cardi B ou encore Rihanna. Plutôt club que festival électro ? On dirait. Mais, les gens sautent et réagissent. 

À 23 heures, Petit Biscuit débarque enfin, ovationné comme une grande figure de l'électro. Attendu, le jeune français semble abasourdi, mais très reconnaissant, par cet accueil et par la réaction du public - acquis d'avance - face à sa musique et ses projections impeccables. La scène Sapporo était entourée de plusieurs conteneurs où se répercutaient les images et les couleurs. Les lumières derrière le DJ apportaient une belle profondeur, tout en créant un style « contre-jour » du plus bel effet. 

Côté musique, la foule a pu apprécier les titres « Wake Up », « Problems », « Gravitation », « Follow Me » et le remix du titre « Stay » par Zedd. Sans oublier « Sunset Love », l'incontournable tube du DJ rennais. Petit Biscuit est impressionnant par sa maîtrise. Véritable musicien, il passe des percussions à la guitare, puis au clavier avec une grande dextérité. Sa prestation était quasi parfaite. A certains moments, j'ai quand même eu l'impression que le public semblait un peu trop calme. Pourtant, à la fin du show, les acclamations ont fusé. Pour sa troisième fois à Montréal, le jeune artiste a visé juste et a offert à ses admirateurs ce qu'ils souhaitaient. Personnellement, j'attendais du set de Petit Biscuit un peu plus de... folie.

La musique électronique n'est pas le style que je préfère. Et pourtant, j'ai vraiment apprécié cette soirée #2. Les artistes étaient généreux, le public réceptif. On se laisse facilement porter par les sons et par la foule. Faire des concerts dehors en plein hiver pourrait paraître une idée surprenante pour certains. Surtout quand on est fraîchement habitués à la neige et aux températures négatives... Mais, Igloofest est un festival à ne surtout pas rater, qu'on aime la musique électro ou non. Pour s'amuser... et se réchauffer ! 

Merci à Mingotwo !

Photos : Sandrine

MØ & Cashmere Cat au Mtelus de Montréal : notre compte-rendu du concert !

MØ & Cashmere Cat au Mtelus de Montréal : notre compte-rendu du concert !

« The Devil's Rejects 2 : Three From Hell » : Rob Zombie vers une suite de son célèbre long-métrage !

« The Devil's Rejects 2 : Three From Hell » : Rob Zombie vers une suite de son célèbre long-métrage !