Léro : notre avis sur son premier EP "Ataraxie 1" !

Léro : notre avis sur son premier EP "Ataraxie 1" !

Une première véritable carte de visite pour le rappeur originaire de Caen !


Il y a les rappeurs indés : ceux qui ont quand même besoin qu’on leur serve le café, qui ont leur manager, leur attaché de presse… Et il y a les rappeurs Indés - notez l’utilisation de la majuscule - ceux qui contrôlent leur travaux des orteils aux menton. Le rappeur français Léro - dont nous vous parlions déjà l’année dernière - en fait partie et livre un 1er recueil bourré d’audace et d’ambition. Et s’il y a bien un défaut que j’ai relevé chez beaucoup de disques hip hop francophones l’année dernière mais qui est absent du projet, c’est bien l’ennui.

Car oui, on ne s’ennuie pas une une minute durant l’écoute des 9 titres d’Ataraxie 1. Instru et parfum club : “Jeu”, morceau plus trap avec un phrasé plus offensif : “Dans ma tête” ; l’ensemble est une succession de bon contrepieds, avec un lien bien établi entre New School et Old One avec des références très 90 - early 00’s (Prison Break, La génération manga, Tiffany Amber, l’hommage à “Hey Ya” en outro, et j’en passe…) qui me parlent. On perçoit chez Léro une certaine forme d’agressivité et de rancoeur envers le quotidien et, en revanche, beaucoup plus de nostalgie, de douceur, de sensations, lorsqu’il s’agit d’évoquer l’enfance et le passé.

Parmi les bonnes surprises de cet EP, on retrouve : “Message 2” avec ce phrasé susurré qui me fait penser à du Tengo John : « Tous mes gars sont sages et ambitieux…». “Ataraxie”, le morceau titre avec les rappeurs Léka L et Fonix, eux aussi très à l’aise. Le Lien entre les 3 est palpable. Et enfin - surtout - “Été 99”, incontestablement le meilleur track de ce recueil et peut-être le morceau référence d’une carrière naissante, celui qui le mieux peut déterminer une direction à suivre : la technique est au point, les séquences chantées sont vraiment catchy et ajoutent beaucoup d’efficacité à l’ensemble. Le beat respire la nostalgie, saisissant ! Les parties chantées parlons-en, je crois - mais j’ai peut-être tort - décelé un air de Django époque “Impala 1967” dans cette vibe très vaporeuse, comme sur “Vision décalée”, en featuring avec Lil Mo, lui aussi très inspiré. Côté doutes, je fais l’impasse sur “Jeu” sur lequel je trouve le rappeur moins confortable. Pour ce qui est du Behind-The-Mic, il n’y a rien à dire, production et mixage sont maitrisés.

Si l’Ataraxie n’est pas encore complète - parce qu’un premier EP est toujours perfectible - l’arrivée d’un volume 2 pourrait définitivement mettre l’accent sur le “É” de Léro. Le jeune rappeur pose en tout cas les jalons d’une carrière prometteuse qu’on lui souhaite longue…

Léro Ataraxie - Le Petit Cahier
Ilira : la nouvelle sensation pop allemande livre le clip de "Get Off My D!ck" !

Ilira : la nouvelle sensation pop allemande livre le clip de "Get Off My D!ck" !

Alpha Wann annonce la fin probable du groupe rap 1995 !

Alpha Wann annonce la fin probable du groupe rap 1995 !