Lomepal : avant son concert à Montréal, notre avis sur son album "Jeannine" !

Lomepal : avant son concert à Montréal, notre avis sur son album "Jeannine" !

L’Artiste sera en concert le 8 mars prochain au MTelus pour présenter cette œuvre atypique !


« Dit la vérité » chantent Lomepal et Orelsan sur l’une des pistes les plus intéressantes de ce nouvel album intitulé Jeannine. Alors je m’exécute : je n’ai pas aimé le disque à première écoute. Et vous savez ce que c’est, on passe la trentaine, on fatigue, on a pas la force d’insister, fainéants que nous sommes... Mais le propre des grandes œuvres n’est-il pas de se dévoiler après plusieurs lectures ? Manifestement si ! J’ai donc enclenché la seconde puis la troisième…

1000°C degrés de lecture…

Premier constat, ce nouvel album est un véritable mille-feuilles d’impertinences. Beaucoup de messages, beaucoup d’informations, un véritable puzzle de pensées et de souvenirs, à première écoute, ça n’est pas du gâteau. L’insolence brute du jeune adulte resté “Mômes” combiné à celle de l’adulescent qui n’a plus l’âge de faire semblant. L’aspect unique mais aussi très déstabilisant du projet vient de son caractère très intimiste. De la position d’auditeur-chroniqueur, nous passons vite à celle du psychologue, cul sur fauteuil, oreilles attentives, sans possibilités d’interventions. Lomepal est couché sur le divan et c’est avec une désinvolture plurielle - et à la fois toute singulière - qu’il nous parle des dysfonctionnements de sa famille ou de ses relations amoureuses. Derrière ce culte textuel de l’ego, qu’il utilise comme un mécanisme de défense, avec un cynisme d’ailleurs très efficace : la peur de l’échec, la solitude, le manque de confiance, en l’autre, beaucoup, en lui-même, encore un peu tout de même. « Pourquoi vous voulez m’aimer maintenant ? » s’interroge t-il sur “Évidemment” . Mais le maître-mot du disque c’est aussi l’acceptation, de sa folie, de soi : “Ne me ramène pas” clame t-il. Noble.

C'est étrange dans cette société hein ?

Le tout est entrecoupé, ornementé, d’outros ou d’interludes instrumentales - verbales qui nous permettent d’en savoir plus sur Jeannine, la grand-mère de Lomepal et de facto sur celui-ci à l’image de “Mamaz”. Je soulignerai cette citation, tirée de “Plus De Larmes”, qui ma beaucoup marqué et qui, selon moi, imprègne le disque : « Quelqu'un qui accepte la folie de quelqu'un, est nécessairement fou, c'est étrange dans cette société hein ? ». L’interlude “Roman”, qui précède “La Vérité”, met une nouvelle fois l’accent sur la double-lecture de certaines phrases. Faut-il dire la Vérité à son pote s’il est mauvais ? Certainement dit la chanson… ou pas si l’ironie se vérifie. La musique de Lomepal est un vrai bolide d’hyperboles, une plume qui envoie du lourd, le feu et la glace.

Morceaux choisis... 

Mes faveurs vont au titres : “X-Men", facile puisque je suis un grand fan de JeanJass. Je trouve le beat très efficace, très aérien, l’alchimie est bonne entre Lomepal et la rappeur belge. il s’agit peut-être de l’instru le plus hip hop de l’album avec “1000°C” sur lequel rappe Roméo Elvis. Il y a aussi “Cinq Doigts” : si la voix atypique de Philippe Katerine, qui vient donner un coup de main, provoque, des les premières secondes, un sursaut qui descend le long de la colonne vertébrale, avec ce timbre très aiguë qui pose sur silence, elle vient ensuite adoucir le morceau avec beaucoup de mélodie et de chaleur, fraternelle, sur les refrains. Un titre réconfortant et rafraîchissant en son cœur comme un bon gros Lindor chocolat. N’oublions pas “Ma Cousin” et son ode aux haters…

Concluons…

Un album concept / complet / complexe d’un artiste qui a reçu la folie en héritage et qui s’en sert comme d’un super-pouvoir pour faire la différence, un pied dans la machine, l’autre en dehors. Flip était un manifeste, Jeannine est un journal intimé doublé d’un incroyable numéro d’équilibre, le grand bonheur d’après les sages. Bluffant !

Pour rappel : Lomepal sera présent le 8 mars au MTelus, Montréal, pour promouvoir son album avec la bienveillance des structures Evenko, Smoking Camel et des Productions Delaniche. Toutes les informations sont disponibles sur l’événement Facebook réservé à cet effet.

Shay : découvrez "Cocorico", le nouveau clip de la rappeuse belge !

Shay : découvrez "Cocorico", le nouveau clip de la rappeuse belge !

Ilira : la nouvelle sensation pop allemande livre le clip de "Get Off My D!ck" !

Ilira : la nouvelle sensation pop allemande livre le clip de "Get Off My D!ck" !