Teen Wolf : faut-il participer à la convention Howl At The Moon 2 ?

Teen Wolf : faut-il participer à la convention Howl At The Moon 2 ?

Organisée par UltimEvents, la première édition de la convention Howl At The Moon consacrée à la série Teen Wolf  a eu lieu les 1 et 2 juillet 2017 à Paris. Une seconde édition se tiendra les 7 et 8 juillet 2018.

Les 1 et 2 juillet 2017, j’ai participé pour la première fois à une convention Teen Wolf. Et en solo qui plus est ! Comment s’est déroulé ce weekend ? Est-ce que la convention Howl At The Moon m’a donnée envie de participer à la seconde édition annoncée par l’organisme UltimEvents ? Je vous dis tout !

J’ai découvert la série Teen Wolf sur Netflix. Et j’ai accroché tout de suite. Oui, j’ai plus de 30 ans et pourtant, cette série a su me séduire par son esthétique soignée, ses personnages attachants (Stiles)ses épisodes qui vont à 100 à l’heure… On ne s’ennuie pas une seule seconde ! Teen Wolf est un « guilty pleasure ». C’est pourquoi, quand UltimEvents a annoncé une convention sur la série à Paris, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis procurée un pass. 

Comme beaucoup d’organismes français ou internationaux, UltimEvents propose différents billets à des prix différents. Pour la Howl At The Moon (HATM), j’ai décidé de me faire plaisir et j’ai opté pour le pass contenant tous les photoshoots, autographes et une photo de groupe incluse en prime. La veille, le vendredi 30 juin, je décide d’aller chercher mon pass et mes extras. Mais, l’organisation est chaotique. Ce n’est pas la première convention que je fais avec UltimEvents : les bénévoles se retrouvent souvent dépassés par les événements et tous les fans présents. Je fais donc demi-tour ; je récupérerai mon pass le lendemain. 

Le samedi 1er juillet, je le récupère enfin, sans encombre cette fois-ci. Avec ce pass, j’étais très bien placée : installée au second rang. Vraiment parfait pour les panels. A 10 heures, les lumières s’éteignent, la vidéo d’intro - vraiment excellente - est projetée, la musique retentit et les acteurs débarquent tous sur scène. Frissons garantis ! UltimEvents a fait fort : c’est 11 acteurs (Tyler Hoechlin, Shelley Hennig, Cody Christian, Holland Roden…) qui saluent la salle pleine à craquer et qui hurle à plein poumons. C’est la folie ! La série semble passer inaperçue en France aux yeux du grand public et pourtant : la convention affiche SOLD OUT. Impressionnant !

Les deux jours débutent par les autographes. Je retiendrai la timidité de Dylan Sprayberry (Liam), qui a su se détendre et s’amuser au fil du weekend, la gentillesse et le grand coeur de Max, qui m’a fait un bisou sur la main pour m’accueillir dans le monde des conventions TW, et la simplicité de Cody Christian (Theo). J’avais déjà vu l’acteur durant une convention Pretty Little Liars, et ce fut un vrai coup de cœur. Un mec simple, attentionné et vraiment reconnaissant de l’amour que les fans peuvent lui porter. Si vous avez un acteur favori, je vous conseille vraiment de prendre un autographe : c’est le moment idéal pour lui dire tout ce que vous pensez de lui, pour le remercier ou lui donner un cadeau. UltimEvents est l’organisme le plus sympa qui m’ait été donnée de voir pendant les autos, qui prend vraiment en considération les fans : les bénévoles vous laissent le temps de parler avec les acteurs et ne vous pressent pas. Ils aident tous ceux qui ont des difficultés en anglais ou qui sont pétrifiés devant leurs stars préférées. 

HATM Auto shelley

Une convention, c’est surtout des photoshoots : solo, duos, groupe... Certains acteurs adorent prendre la pose. Ryan Kelley (Parrish) est connu pour être le champion toutes catégories. On le sent très concerné : le « Hellhound » répond à toutes les demandes des fans. Je lui ai moi-même demandé une pose qu’il ne comprenait pas (« I don’t know what to do with my body !!! »), ce qui nous a valu un bon fou rire entre fans ! Max et Charlie Carver (Aiden et Ethan) sont aussi très à l’aise et veulent faire plaisir à leur public. Cody Christian est plus réservé, mais il a su se dérider pendant ses duos avec Shelley Hennig (Malia) et surtout Dylan Sprayberry. Lors de ses dernières photos solos du dimanche, l’interprète de Theo semblait vraiment chagriné que la convention se termine déjà ; il a même demandé pas mal de câlins aux fans présents. Quand un acteur te rappelle gentiment après ta photo pour te dire « Give me a hug sweatheart », alors que tu te dirigeais tranquillement vers la sortie, tu reviens sur tes pas sans discuter car ça ne se refuse pas, n’est-ce pas ? Et puis, il ne faut pas contrarier les guests ;)

HATM Auto Cody

Je pense qu’un des photoshoots à faire absolument pendant une convention UltimEvents est la photo de groupe. Vous partagez cette grande photo de classe avec tous les acteurs présents. Alors certes, ça va très vite et on n’a pas le temps de tous les remercier, mais le rendu est souvent excellent car les acteurs sont détendus, ils s’amusent comme des enfants et font souvent n’importe quoi. Ça restera un excellent souvenir imprimé sur papier glacé !

teen wolf cast.jpg

Pendant cette convention, j’ai participé au meeting de Ryan Kelley, qui était mon tout premier. Quelques fans se retrouvent dans une salle avec l’acteur et un traducteur. Un moment privé, plus intime où les fans peuvent en savoir plus sur le guest, sur sa préparation au rôle, son personnage, ses projets futurs…  Je ne pense pas refaire de meeting (ce n'est pas ma tasse de thé), mais je le conseille aux participants qui sont vraiment fans d’un acteur. Il arrive souvent qu’UltimEvents prenne une photo de groupe souvenir de ces moments privilégiés. Un joli cadeau fait aux fans présents. 

Meeting Ryan Kelley HATM.jpg

Je garde un souvenir assez spécial de cette première convention Teen Wolf. J’y ai participé en sachant que ce serait sûrement ma dernière convention française. Et je suis très contente qu’elle demeure un très bon souvenir. J’y suis allée seule et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Le temps passe vite avec tous les panels proposés, les activités, les discussions entre fans, avec le staff… Par ailleurs, la HATM a été beaucoup mieux gérée. Concernant la remise des passes et l’organisation générale, les organismes français ont, certes, encore beaucoup à apprendre des organismes anglais et américains. Cela vient peut-être aussi du fait que ce sont de plus petites structures. Mais, mis à part ces quelques couacs, je trouve qu’UltimEvents a su apprendre des problèmes rencontrés pendant leurs précédentes conventions (Space Walkers, notamment). Ce que j’aime avec leurs conventions, c’est ce côté « intime ». Si vous n’aimez pas trop les salons types Comic Con, Walker Stalker Con, London Film & Comic Con, vous aimerez cet esprit « grande réunion familiale » (#lafamille !) proposé par UltimEvents. On sent que Donia Salah, la créatrice de l’organisme, tient à conserver ce sentiment, par sa simplicité et sa générosité. Sans compter le charisme et la bonne humeur du maître de cérémonie Daniel Cardoso qui est devenu, avouons-le, un des symboles de l’organisme et de ses conventions.

hatm ultimevents panel-2.jpg

Est-ce que cette expérience me donne envie de participer à la Howl At The Moon 2 ? Si j’étais encore en France, j’aurais immédiatement pris un pass pour cette seconde édition. Mais, me trouvant désormais de l’autre côté de l’océan, c’est un peu plus compliqué… En tout cas, si vous voulez fêter comme il se doit la fin de la série (N.B. : le dernier épisode a été diffusé le 24 septembre 2017 sur MTV US), participez sans hésiter à cette convention qui s’annonce encore une fois inoubliable ! Plusieurs acteurs ont déjà été annoncés (Ryan Kelley, Charlie Carver, Dylan Sprayberry, Cody Christian, Holland Roden). Attention : nous ne sommes qu’au mois de novembre et les billets se vendent déjà très bien. Certains sont même sold out. Les retours positifs n’y sont sans doute pas pour rien. Si vous avez envie de passer d’excellents moments avec les acteurs et les fans de votre série préférée, n’hésitez plus une seule seconde et réservez votre weekend ! J’en suis sûre : la HATM 2 va être un carton signé UltimEvents ! 

Accédez à la billetterie

donia salah ultimevents.jpg
Behind The Scenes : Dans les coulisses du clip « Sabena » de Roméo Elvis, tourné à Montréal !

Behind The Scenes : Dans les coulisses du clip « Sabena » de Roméo Elvis, tourné à Montréal !

Qu'est-ce qu'il nous restera : mon histoire avec Pleymo

Qu'est-ce qu'il nous restera : mon histoire avec Pleymo