Tengo John : notre avis sur la mixtape "Multicolore"

Tengo John : notre avis sur la mixtape "Multicolore"

Le rappeur parisien nous propose un quatrième projet plutôt hétérogène mais pourtant très singulier. Analyse...


Découvert pour ma part - soyons honnêtes - lors d’une séance Youtube & chill’, Tengo John n’a pas le profil du rappeur radio mais plutôt du emcee soundcloud qui (a) fait ses bails dans l’underground. C’est donc, sans surprise, que cette réalisation intitulée Multicolore prend l’étiquette de « mixtape » plutôt que celle d’« album », cette dernière étant parfois difficile à trimballer. Artiste multi-compétent, curieux, jongleur ambidextre, Théophile, de son vrai prénom, se distingue par son timbre sombre, grave, et son phrasé urgent et cisaillé qui, couplé à des beats souvent très organiques, révèle un parfum old school qui n’est pas pour me déplaire. 

À l’instar des Nekfeu ou Django (je ne pense pas que le parisien raffole de la comparaison mais tant pis...), le rappeur remplit aussi tous les critères demandés par le die-hard fan de hip hop en 2018 : de la technique, de l’aisance dans le maniement de la figure de style (assonances, allitérations, le rappeur paie sa tournée) et une passion dévorante pour la référence, très souvent américaine ou asiatique, culturelle (la littérature, les mangas, la mythologie...) sportive (le soccer notamment), cinématographique. Autant de figurines et de posters posés ça et là sur les murs et les étagères de sa prose. Ajoutez à cela un accent très taciturne, une pincée d'egotrip, et une idée très graphique du hip hop et vous obtenez un emcee vraiment talentueux qui maîtrise bien la dualité lumière-obscurité, entre ambition scintillante et inquiétudes grises. À noter que l’artiste, en esthète certifié, a parfaitement choisi ses invités, Eden Dillinger en tête, auteur d'un couplet incroyable et sanguin sur "Collision". 

Nos recommandations ? L'incroyable et très à-propos "Printemps" ou le graphique "Bulle" si vous êtes plutôt ambiance smooth, jazzy ou post-pop, "Trois Sabres", "Tortank" ou "Collision", si vous aimez le rap qui découpe et kick fort ! Quoi qu'il en soit, que vous penchiez plutôt pour l'une ou l'autre des propositions, Tengo John saura vous en faire voir de toutes les couleurs. En ce qui me concerne, romantique et Pastoriste convaincu, je ne peux qu'apprécier cette large palette que nous offre celui que l'on surnomme aussi El Flaco.  

Pourquoi le monde serait meilleur avec un retour de Enhancer !

Pourquoi le monde serait meilleur avec un retour de Enhancer !

When Reasons Collapse : notre avis sur l'album "Omen Of The Banshee"

When Reasons Collapse : notre avis sur l'album "Omen Of The Banshee"