The Night Game : notre avis sur leur premier album éponyme !

The Night Game : notre avis sur leur premier album éponyme !

Le frontman de Boys Like Girls nous embarque dans un nouveau projet irrésistible entre pop rock et new-wave !


En toute discrétion - comprenez que cette sortie a échappé à mes oreilles - Martin Johnson, chanteur de l’emblématique groupe emo rock Boys Like Girls, a dévoilé, il y a une coupe de mois, le premier album de son nouveau groupe : The Night Game. Une sortie qui m’aura permis d’en apprendre plus sur le musicien et notamment sur ses travaux de songwriting réalisés pour Avril Lavigne, Taylor Swift, Gavin DeGraw, Escape The Fate, The Used et même Ariana Grande. Et c’est avec cette exceptionnelle sensibilité pop qu’on lui connaît, et qui marque l’ensemble de ses oeuvres, qu’il nous livre, avec cette nouvelle formation, un disque efficace, au surprenant parfum rétro…

Ce disque éponyme s’ouvre sur “The Outfield”, le morceau phare de l’album et aussi le meilleur track de ce projet. La voix de Martin Johnson est immédiatement mise en évidence, on jurerait, par moments, entendre le timbre si singulier de Sting. Ajoutez à cela des basses très rondes et ces sons de guitares résonnants et vous obtenez un track pop-rock qui devrait ravir les fans de The Police. “Once In A Lifetime”, morceau également exploité comme single, suit cette même tendance pop new-wave et, à l’instar des derniers tracks de Boys Like Girls, démontre l’aisance de Martin Johnson à passer en voix de tête. Sur “American Nights” se mêlent parfaitement claviers synth-pop et sing-alongs très pop rock, dans l’esprit de BLG. Un véritable hymne pop facile-à-chanter.

Sans être excentrique, en restant même élégant, l’album est globalement très dansant : on bouge la tête, les hanches ou on tape du pied sur des morceaux très clubs comme “Bad Girls Don’t Cry”. Les ballades ne sont pas négligées sur “The Photograph” ou l’incroyable “Coffee and Cigarettes”. Une romance perdue qui prend particulièrement aux tripes avec ce côté très “palpable”. On jurerait sentir le café, respirer la fumée. Ajoutons à cela un saisissant duo avec Caroline Polacheck, chanteuse électro-pop américaine qui a déjà collaboré avec Beyoncé, Charli XCX ou encore Travis Scott, sur le titre “Do You Think About Us”. Le final du disque offre un retour à la synth-pop, tous claviers dehors, avec l’hilarant “Back In The Van” et ses influences Van Halen ou Huey Lewis And The news

Découvert, malheureusement, sur le tard, et après la livraison de mon top de fin d’année, ce premier The Night Game ne pouvait donc pas figurer dans ce classement. Il y avait pourtant sa place. Il faut désormais espérer que ce nouveau projet, qui est à la fois l’album de la maturité de Boys Like Girls et le manifeste d’un nouveau groupe pop new-wave de qualité, ne soit que le premier chapitre d’une longue aventure. Un premier chapitre très réussi…

Pour ceux qui aiment : les derniers tracks de Boys Like Girls, La pop très britannique de Kids In Glass Houses, The Police. 

Bring Me The Horizon dévoile "Medicine" : pourquoi, cette fois, ça fonctionne !

Bring Me The Horizon dévoile "Medicine" : pourquoi, cette fois, ça fonctionne !

Ateyaba : écoutez "Lgbiri", son nouveau track ! Avant l'album Ultraviolet cette année ?

Ateyaba : écoutez "Lgbiri", son nouveau track ! Avant l'album Ultraviolet cette année ?